accéder au contenu principal de la page

Niveau de pollution d'ozone dans l'agglomération nantaise

Publié 15/11/2011 - Téléchargé 693 fois

Description

Cette table contient les niveaux moyens annuels de pollution par l'ozone enregistrés sur les stations de mesure de l'agglomération nantaise depuis l'année 2005.

L'OZONE

Origines : la basse atmosphère contient naturellement peu d'ozone. Toutefois, en atmosphère polluée ce gaz peut se former par réaction chimique entre des gaz précurseurs (dioxyde d'azote, composés organiques volatils, etc). Ces réactions sont amplifiées par les rayons solaires ultraviolets.

Évolutions temporelles : les concentrations d'ozone les plus élevées sont généralement mesurées en été. Elles sont minimales en début de matinée et maximales en milieu d'après-midi.

Répartition géographique : les concentrations d'ozone restent faibles près des axes de circulation où certains gaz d'échappement détruisent l'ozone. En revanche, l'ozone peut présenter des niveaux élevés en milieu urbain éloigné des axes routiers, dans les quartiers périurbains situés sous les vents et en zone rurale.

Pour plus d'information : www.airpl.org
Thématique(s) : Environnement
Mots clés : pollution, ozone
Territoire concerné : Nantes
Période couverte : 2005 - 2015

Mises à jour

Mis à jour le : 07/06/2016
Fréquence : Annuelle

Collectivités et organismes

Gestionnaire : Air Pays de la Loire
Propriétaire : Air Pays de la Loire
Diffuseur : Nantes Métropole